Roland Fuchs intervient à l’occasion de la première édition du congrès annuel sur le financement de l’industrie immobilière

Munich, 06.05.2016

Quelles trajectoires le financement va-t-il emprunter dans les années à venir ? Quelle influence la conjoncture politique, les politiques monétaires, le durcissement réglementaire et l’accroissement des liquidités auront-ils sur le marché du financement ? Telles sont les nombreuses interrogations auxquelles BF.direkt et l’IREBS ont apporté leurs propres réponses durant le congrès.

Tenu le 20 avril à Francfort, le congrès s'est intéressé en premier lieu aux différents types de financement existants et à leurs formes alternatives. De l'avis du Dr Hans-Günther Nordhues (Frankfurter K-Bonds AG), la préférence est donnée aux prêts garantis par des titres de créance, conséquence de la structure des investissements hypothécaires, similaire à celle des obligations hypothécaires.

Roland Fuchs

 
« Les obligations sécurisées (Pfandbriefe), les CMBS et les obligations ordinaires comptent parmi les principaux instruments de Vonovia », a expliqué de son côté Geraald Klinck, représentant du premier promoteur immobilier résidentiel allemand. À ses yeux, les obligations assorties de prêts bancaires sont privilégiées aux autres modalités de financement.

La table ronde organisée dans l'après-midi a permis d'approfondir la question suivante : « Aurons-nous encore besoin des banques demain ? ». Bien que les participants aient unanimement admis qu'en fonction du volume, des circonstances et de l'appétit pour le risque, les banques et caisses d'épargne seraient toujours appelées à conserver un rôle plus ou moins important à l'avenir, ils ont également souligné la place tout aussi significative des autres types de financement. À ce titre, dans un article en ligne en date du 22 avril, le magazine Deal rapportait que les banques délaisseraient peu à peu leur rôle de prêteurs purs et simples pour endosser celui de prestataires de services offrant de nouvelles options destinées à compléter leur offre de financements immobiliers.

Roland Fuchs

 
Également à l'ordre du jour, le sujet des mutations du marché a été abordé dans le cadre du débat « Marché européen : quels grands acteurs avec quelle réglementation ? ». Au cours de son discours intitulé « Financer l'immobilier à usage commercial en Europe », Roland Fuchs a présenté le programme de financement d'Allianz Real Estate. Toujours selon le magazine Deal, M. Fuchs a rappelé pendant le congrès qu'« en dépit des changements anticipés, la stabilité et la sécurité des revenus montrent que les investisseurs institutionnels misent bel et bien sur l'immobilier commercial ».

À l'instar des organisateurs de l'événement, BF.direkt et l'IREBS, ceux du Heuer Dialog se sont félicités du succès de cette première édition du congrès annuel et ont fait part de leur souhait de tenir chaque année une manifestation dédiée au thème du financement immobilier.

Le rapport de suivi complet est disponible sur le site web de Heuer Dialogs

(Source: Heuer Dialog et magazine Deal)

Étiqueté avec:

Dette européenne

Contact presse

Phillip Lee
Phillip Lee
Senior Marketing & Communications Manager